La blessure primitive (d’adoption)

La blessure primitive (d’adoption)

 

Le terme exact serait “blessure primitive” plutôt que d’adoption. Mais je préfère simplifier pour que chacun puisse comprendre rapidement de quoi il s’agit.

Elle représente le traumatisme de la séparation entre une mère et son enfant. Quel que soit l’âge. Les émotions du souvenir traumatique entre en mémoire implicite (“inconscient”) à l’âge de 3 ans.

7 réflexions sur « La blessure primitive (d’adoption) »

Laisser un commentaire