Click to listen highlighted text!

Mes formations pour aider les adopté(e)s

www.sadoptersoi.com
Photo par François Karm

Faire un blog et y écrire pour soi c’est bien, mais faire un blog y écrire pour soi et aider d’une autre manière ceux qui le lisent, c’est mieux ! Dans cet article, je vous partage les mesures que j’ai pris pour faire évoluer mon projet.

 

Université de Psychologie :

 

J’ai effectivement traîné sur les bancs de la fac comme on dirait. Je suis resté 3 ans en Licence pour ceux à qui ça parle. Je n’ai pas décidé d’aller jusqu’au bout du cursus ceci dit.

L’université Française est basée sur une méthode ancienne : accumuler du savoir théorique. Je me sentais frustré de ne pas pouvoir pratiquer et de me sentir utile auprès d’autrui. Les premiers stages que l’on pouvait avoir n’étaient réservés qu’aux Master 2 (5ème et dernière année).

Je trouve ça très dommage que le seul cursus reconnu par l’état en Psychologie soit de passer par l’université. Car nous le savons tous, il ne suffit pas d’être simplement diplômé pour être un professionnel doué. Les compétences théoriques ne sont validées qu’à force d’expérience. De plus, il ne faut pas oublié que la branche psychologique est bouchée. Preuve que c’est une branche laissée de coté, qui devient trop lourde et généraliste. Qu’il est temps de la revisiter pour répartir le savoir et la développer.

Il y a de nombreuses formations non-reconnues mais certifiantes, comme le fait d’être Psychothérapeute (cursus non-universitaire) plutôt que Psychologue (cursus universitaire). Pourtant de nombreuses personnes vous diront que leur psychothérapeute ou sophrologue est très doué.

Je sais que certains étudiants et professionnels ne seront pas d’accord, mais clairement, le savoir théorique est partout. Et je ne crois qu’en l’expérience pour le valider.

 

Formations en ligne :

 

J’entends de loin les professionnels se racler la gorge… Les formations en ligne, il y en a partout et de n’importe quel organisme c’est vrai. Mais que voulez-vous… Internet a libéré l’information et le savoir se retrouve partout désormais ; Plus besoin d’aller à la bibliothèque pour trouver une information. En tapant les bons mots et en cherchant un petit peu, en un clique on trouve notre bonheur ! Bien sûr le contenu papier garde quand même un charme plus personnel. Il en va de même pour les formations qui sont des contenus de connaissances.

Pour une vision plus “objective”, allons droit au but en faisant le listing des avantages et inconvénients des enseignements en ligne :

Avantages :

-Pas de trajet entre chez soi et le centre de formation

-Gain de temps considérable

-Contenu de cours consultables autant de fois qu’on le veut et à tout moment (sans avoir à importuner le formateur)

-Moindre coût

Parfait pour les jeunes entrepreneurs/euses qui débutent et ont activités salariales en attendant que leurs projets décollent !

 

Inconvénients :

-Ne trouve que peu “grâce” aux yeux des professionnels qui se sont formés dans les centres (ego ?)

-Ne pas pouvoir expérimenter directement sur des personnes

-Réputation de certains organismes à surveiller (vérifier la qualité des formations)

 

Pour ma part, ma formation est issue de l’international nlp, organisme américain internationalement reconnue qui a fait depuis longtemps ses preuves. Autant vous dire que les modules de formations sont clairs et complets. De plus, j’aime le fait de pouvoir les réécouter plusieurs fois pour bien me les mettre en tête. Ce sont des cours que j’assimile à travers moi, mes ressentis, que je confronte à mes réflexions personnelles, connaissances déjà acquises au cours de ma Licence en psychologie et ma période d’analyse.

Je souhaite donc que le contenu de ces formations soient bien ancrés afin d’en faire profiter au mieux les personnes qui souhaiteront avoir un coup de pouce 😉

 

Formation en PNL (Programmation Neuro-Linguistique) :

www.sadoptersoi.com
Photo par Marc Wathieu

 

La PNL est un moyen efficace d’avoir un accès rapide à l’inconscient tout en étant conscient. Il permet de modifier des associations émotionnelles que notre cerveau a fait au cours d’événements forts de notre vie.

Car c’est bien de cela dont il s’agit en PNL, des émotions. Comme je m’efforce à le rappeler dans certains de mes articles, les émotions ont tendances à prendre le dessus sur notre raison. Il ne suffit pas de nous dire que ce n’est pas bien de fumer (par exemple) pour qu’on arrête. La logique consciente n’est pas assez forte pour agir en profondeur (dans notre inconscient). Notre inconscient a ancré nos habitudes avec son lot d’émotions. Nous les “aimons”, même quand elles ne sont pas agréables, au point de nous déresponsabiliser de nos comportements. Ce qui amène souvent des conséquences dans nos relations avec les autres.

La PNL a tendance a prôner le “contrôle des émotions”. Je ne pense pas qu’on puisse contrôler une émotion comme ça d’un coup. Je pense en revanche qu’on est capable de l’explorer, la comprendre afin d’être en de meilleures relations avec elle. Ce qui apporte une seconde émotion qui permet de calmer notre premier réflexe. Puis de donner la voix libre aux changements concrets dans notre vie. C’est ce que j’ai pu constater chez moi pour le moment. Mais comme les croyances jouent un grand rôle auprès des émotions, peut-être qu’en ce qui concerne le “contrôle des émotions” je changerai d’avis au cours de ma formation. 😉

 

Formation en Hypnose :

www.sadoptersoi.com
Photo par Crazy Diamond

 

Non je ne me forme pas à faire de l’hypnose “de spectacle” pour vous aider, rassurez-vous. L’hypnothérapie est la grande sœur (ou la mère si vous préférez) de la PNL. Sa différence réside dans le fait que la personne doit être en transe hypnotique pour pouvoir opérer plus facilement un changement dans son inconscient.

En gros, on distrait le conscient pour qu’il émette moins de résistances (exemple : déni de ses émotions vis à vis d’une situation) afin d’être en communication plus directe avec l’inconscient.

  • Le conscient a son langage : Les mots et la logique.
  • L’inconscient parle un autre langage : Les émotions, les sensations, images…

L’hypnose peut permettre aussi de faire des “régressions hypnotiques”.

Anecdote :

Lors d’un co-voiturage, j’ai pu rencontrer une femme qui allait voir un hypnothérapeute pour remonter au moment de sa naissance. Elle était sûre que ses problèmes personnels venaient de cette cause. C’était il y a quelques années et j’étais septique. Ça n’avait pas empêché de m’interpeller !

L’hypnose peut être utilisée pour des choses plus “superficielles” : Arrêter de fumer, acquérir une meilleure habitude, retrouver ses clefs de voiture…

 

La Communication Non-Violente :

communication non-violente
Marshall Rosenberg (fondateur de la communication non-violente)

Méthode développée par Marshall Rosenberg, et poursuivie par de nombreux professionnels comme Isabelle Padovani, qui nous ramène à l’essence de notre être. Apprendre à désapprendre l’aspect duel de la vie. Il n’y a pas de “vainqueur et vaincu, de “bonnes et de mauvaises choses”, de “récompenses et punitions”, de “gagnants et perdants”. Toutes ces notions par lesquelles nous avons été éduqués, n’ont pas lieu d’être dans ce courant profondément humain.

Il s’agit d’écouter le besoin de l’autre, sans pour autant abandonner le notre. Chacun gagne dans cet échange. La communication non-violente résout des conflits autant conjugaux que de guerres (oui de guerre). Marshall Rosenberg a résolu des conflits entre tribus en Afrique, simplement en réunissant leurs 2 chefs respectifs, en l’espace de 2 heures, alors que la guerre avait fait des morts et durait depuis plusieurs années.

Je me forme de manière officieuse certes et de façon quotidienne. C’est un savoir que je mets directement en pratique vis à vis de moi-même (via les Multiples aspects intérieurs) puis dans la vie de tous les jours face aux autres (aux personnes qui veulent être écoutées). Jusqu’ici, je n’ai récolté que du mieux, et je fais en sorte à ce que ça continue !

 

Conclusion :

 

“Le cœur a ses raisons que la raison ignore”. Ces formations ne sont pas là pour vous faire découvrir TOUT de votre cœur. Souvent il y aura toujours une part d’inconnu pour vous rappeler que vous avez la responsabilité de votre comportement et tant mieux (sinon la vie serait trop facile). Moi aussi, je grandis en pratiquant et surtout en réécoutant chaque module de mes formations. Je souhaite apporter l’aide la plus concrète et éthique.

Néanmoins mes affinités avec la psychanalyse m’ont confirmé une chose en laquelle je crois toujours. Pour passer au stade de l’action, il est bon d’avoir des informations sur lesquelles travailler. D’où la connaissance de Soi et de notre blessure d’adoption. Ce sont des choses qui ouvrent sur ce qui permettra une avancée essentielle via les thérapies ci-dessus : “Qu’est-ce que nous voulons ?”

 

Réagissez dans les commentaires ! Connaissiez-vous ces thérapies ? Vous y êtes vous intéressé(e)s ?

1 commentaire

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Click to listen highlighted text!