Pourquoi et comment gérer les provocations d’un enfant adopté ?

provocation de l'enfant adopté
Photo par Anaïs (flickr)

 

Cet article fait suite à une vidéo envoyée à l’AFA (en octobre 2016) qui a été présentée lors d’une réunion pour postulants à l’adoption. La phrase “Ne cédez pas à ses provocations” peut interpeller et je m’explique ici. Continuer la lecture de « Pourquoi et comment gérer les provocations d’un enfant adopté ? »

Recherches utilisées pour trouver cet article : comment gérer les provocations ?, de quels façons parler a un enfant adopté, https://www sadoptersoi com/pourquoi-comment-gerer-provocations-enfant-adopte/

Blessure d’abandon

Blessure d’abandon :

 

La blessure d’abandon n’est pas à confondre avec la blessure primitive, bien qu’elles soient très proches toutes les deux.

Elle est propre à chaque être humain, qui est le mammifère le plus dépendant des autres à la naissance. Son développement affectif se fera alors avec ses parents et son entourage proche. Lorsqu’un événement de séparation survient, la blessure d’abandon apparaît.

Exemples : bébés en couveuses (séparés de leurs mères pour une durée indéterminée), deuil d’un des parents dont l’enfant était très proche, jeune enfant laissé chez un ami pendant que les parents sont partis en vacances etc…

La notion du temps est différente chez l’enfant, et au début de la vie, nouvelle. Par rapport à nous, qui avions eu l’expérience de 20, 30 ou 60 années…

La blessure d’abandon est détaillée dans ce livre notamment : Les 5 blessures qui nous empêchent d’être nous-même.