Click to listen highlighted text!

Témoignage adopté de Colombie : Réservé mais le désir est là

Témoignage adopté de Colombie
Photo par Pascal Pizzol

Pour ceux qui cherchent Témoignage adopté de Colombie”, Miguel nous raconte son histoire. Ses débuts dans son pays d’origine, son adoption et ses rapports avec ses parents adoptifs…

 

Témoignage adopté de Colombie : Réservé mais le désir est là

 

Je m’appelle Miguel, j’ai 24 ans, originaire de Colombie, née à Puerto Lopez. J’ai été abandonné puis adopté à l’âge de 7 ans.

Perdu dans le village, j’ai été placé dans une famille d’accueil colombienne. Les relations avec elle étaient difficiles. Je n’y étais pas bien parce que j’y étais maltraité. Puis j’ai été dans une autre famille d’accueil qui elle, était correcte. Je mangeais un peu plus à ma faim, dormais et était mieux traité.

Plus tard, je suis parti de mon pays natal car j’ai été adopté par une famille française dans laquelle ça s’est bien passé. J’étais plus proche de mon père que de ma mère adoptive. J’étais cela dit un enfant timide et solitaire.

En 2006, je suis retourné en Colombie pour revoir mon pays. J’y ai rencontré des gens qui sont devenus des ami(e)s. C’était plus facile de m’en faire là-bas, parce qu’en France, je n’en ai pas beaucoup…

J’aimerai retrouver ma famille biologique, mais je souhaite prendre le temps de préparer tout ça parce que j’ai un travail à coté.

Si j’avais des questions à leur poser, elles seraient  :
Pourquoi j’ai été abandonné  ?
Et peut-on se donner une chance de se revoir  ?

 

4 commentaires

  1. Bonjour Miguel,
    Très beau témoignage ! J’ai également l’impression de me retrouver : le fait d’être solitaire, l’envie de faire des recherches sur sa famille biologique. Je me pose également les mêmes questions que toi, comme la plupart des adopté(e)s qui sont en quête de leur famille biologique. J’ai 23 ans, et comme toi, je suis allée voir pour la première fois mon pays d’origine en 2015, un an avant toi. Depuis, je ne suis pas retournée mais j’envisage d’y retourner l’année prochaine.
    Merci à toi pour ce témoignage.
    Anna-Cécile.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Click to listen highlighted text!