Click to listen highlighted text!

Témoignage adopté du Brésil : Quand le passé nous retrouve

Témoignage adopté du Brésil

Pour ceux qui cherchent « Témoignage adopté du Brésil », Marc Antoine nous raconte son histoire : Son enfance, comment le passé l’a retrouvé, ses retrouvailles et ses projets…

 

Témoignage adopté du Brésil : Quand le passé nous retrouve

 

Bonjour à tous, voici mon histoire.

Je me nomme Marc Antoine GUEGUEN, né en 1983 du nom de Marco Antonio Da Silva. J’ai toujours su que mes origines sont celles du Brésil et que mes parents adoptif m’ont eu à mes 3 ans et demi. (1986)

Je ne détaille pas les raisons de mon adoption mais il était dit que ma mère maternelle ne pouvait pu s’occuper de moi et mes 2 frères.

J’ai grandi et fait ma vie sans trop me poser de questions sur mes origines.

D’une part parce que je ne savais pas trop par où commencer et d’autre part parce que je voulais réussir à faire quelques chose de bien là où je me trouvais, avant de chercher quelque chose qui me paraissait perdu d’avance.

Et puis un jour, début juin 2016 je reçois deux invitation d’ami via Facebook. Étrange, les 2 personnes se connaissent et viennent du Brésil. J’accepte et demande pourquoi cette invitation.
Les explications sont qu’ils sont avocat et cherche à me joindre car ma mère biologique est depuis plus de 30 ans à se demander ce que je suis devenu… Tout m’est expliqué petit à petit, c’est le choc, l’inimaginable… Et oui, pour tout résumer je viens d’un trafic d’enfants organisé à l’époque par de la corruption allant des fédéraux jusqu’au juge… Bon dans tout ça le plus magnifique est que j’ai pu avoir contact et voir ma mère biologique pour la première fois, car mon passé j’en ai aucun souvenir.

Cette rencontre fut génial et quelques chose de fort pour une mère à qui on avait retiré les chairs de sa chair.

Je sais donc que j’ai une sœur qui vit au Brésil et 2 frères qui vivent en France. Avec l’aide des personnes qui m’ont retrouvés, j’ai incroyablement pu retrouver mes 2 frères (recherches intensives) qui vivaient depuis tout ce temps à 1h30 et 3h00 de route. Pas si loin finalement. J’ai donc vu mon grand frère pour la première fois le 18 juin 2016.

Nous sommes très heureux, c’est plus que magnifique… J’en passe des détails mais c’était plus qu’inimaginable que ceci arrive un jour, mais c’est bien arrivé. Reste notre petit frère a voir, c’est pour bientôt mais nous voulons le faire bien, il ce peut qu’il soit sensible et fragile donc nous irons le rencontrer prudemment.

Voilà une nouvelle vie s’ouvre à nous.

 

1 commentaire

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Click to listen highlighted text!