Pourquoi j’écris moins d’articles sur ce blog pour celui de S’aimer soi ?

S'aimer Soi

 

Je parais surement moins présent sur le blog. Ma vie change, je vous explique.

 

 

La blessure primitive, une blessure humaine ?

 

Sur ce blog, j’ai rédigé de nombreuses connaissances sur la blessure primitive des adoptés. Ce fut une période forte pour moi. Une période d’intégration de « révélations » sur ma personne et sur mon histoire. Mais aussi une période de nouveaux défis ; professionnels par exemple. Grâce à ces recherches intensives sur la facette psychologique des adoptés, j’ai mis en lumière de nombreux sentiments et dialogues intérieurs que j’avais depuis trop longtemps ignoré.

J’ai aussi complété grandement mes connaissances en psychologie. Ayant une base suite à mes années de Fac en Psychologie, et à mes années de thérapie analytique, j’ai pu creuser les blessures généralisées chez l’être humain. En particulier celle du rejet et celle d’abandon.

Les adoptés sont majoritairement confrontés à ces 2 blessures, mais ont aussi une sensibilité accrues à de nombreuses petites situations qui semblent anodines pour le commun des mortels. Par exemple : Une simple critique (voire remarque) peut les bouleverser au plus profond. Ces réactions rejoignent celles des hypersensibles.

Certains sujets qui différeront les adoptés des autres seront cette base particulière de leur histoire, qu’ils ont tous en commun : Le fait d’avoir quitté leurs familles biologiques pour grandir auprès de leurs familles adoptives. Ainsi que, parfois, le manque du reflet génétique, d’où ce sentiment de « différence » accentué.

 

Dans le fond, les adoptés ne sont pas seules ; Les hypersensibles, les enfants du divorce, orphelins, border-lines… ressentiront les mêmes choses : avoir du mal à faire confiance, abandon, différences, marginalités, doutes, angoisses envers l’avenir, incertitudes sentimentales… Même si il faut se rappeler d’une chose : comme tout être humain, chacun ressent les émotions qui le traversent à sa façon.

 

Nouvelle opportunité professionnelle :

 

formation Psynapse
Fin de formation en PNL à Psynapse

 

En mars (2017), je suis arrivé à un carrefour de ma vie, où j’avais besoin de mettre en pratique les informations psychologiques, et même spirituelles, accumulées au cours des derniers mois. La psychanalyse approfondit la connaissance de soi mais m’a laissé m’exprimer en tournant en rond quelques temps. J’ai donc voulu me confronter à ce qui m’a toujours posé le plus de difficultés : « Faire l’expérience ». Acte simple, mais implique d’être responsable de sa vie personnelle et professionnelle. De se prendre en main et de se voir comme indépendant. Évoluer comme on l’a, au fond, toujours souhaité dans ce monde.

La notion de responsabilité est un défi pour la plupart des adoptés, car ils ont toujours été guidés inconsciemment par leur traumatisme du passé (logé en mémoire implicite). Ainsi, ils orientent leur vie, sans le savoir, vers les impasses qu’ils ont toujours connu. Et croyez-moi, j’en sais quelque chose : pour l’avoir vécu, et écouté de nombreux adoptés s’en plaindre auprès de moi au cours d’appels téléphoniques, la notion de responsabilité restent pour la majorité quelque chose de soit flou, soit problématique.

De plus, ce fait est exprimé dans le livre L’adopté devenu adulte de Nancy Newton Verrier, ainsi que dans d’autres ouvrages consacrés au sujet.

 

Je me suis donc inscrit à une formation en PNL (Programmation Neuro-Linguistique) à l’institut Psynapse (qui forment chaque année, des dizaines de Thérapeutes à travers la France en Thérapies Brèves).

La PNL est l’un des courants de la Psychologie qui m’a le plus donné envie de faire mes études à l’Université. Le fait d’y retourner, 5 ans plus tard, n’est au final qu’un retour aux sources, et une preuve de prise en main personnelle.

 

Je suis désormais, suite à cette formation, Psychopraticien spécialisé en PNL.

 

La vidéo ci-dessous vous explique mon ressenti juste à la sortie de la formation !

 

 

J’ai alors décidé de poursuivre mon activité d’accompagnant sur un deuxième blog, nommé S’aimer Soi.

 

S'aimer soi
Pour aller voir le site, cliquez sur l’image.

 

Ce blog poursuit tout mon raisonnement intellectuel humain sur un objectif encore plus large. Du fait qu’il ne s’adresse plus qu’aux adoptés mais à tous ! Comme je l’ai dit plus haut, nous ressentons les mêmes choses mais pas de la même façon. Grâce aux formidables possibilités qu’offre la PNL en thérapie on peut : connaître l’origine de nos ressentis ou de simplement ressentir certaines situations ou événements d’une autre manière. Savoir prendre du recul, se dissocier des traumatismes, s’associer aux ressentis les plus agréables qui veillent en nous.

Mais c’est aussi la possibilité, pour moi, de réaliser un rêve professionnel : vivre de ce que j’aime.

Un rêve qui devient réalité.

 

S'aimer soi
Pour aller voir le site, cliquez sur cette image

 

Je rencontre donc les gens en séance, en face à face, pour les aider à trouver les solutions à leurs problématiques de vie. Et grâce au blog, je tiens à rencontrer à distance,  ceux qui ne peuvent pas se déplacer, à travers des séances d’échange.

 

Si vous connaissez vous-même des personnes qui souhaitent être aidées, sortir d’une impasse, avoir une écoute, avoir de nouvelles perceptives de vie, sortir d’une dépression, s’améliorer dans leur vie personnelle ou professionnelle… Je vous en serai très reconnaissant de leur faire part de mon activité car ceci m’aidera à me développer et de continuer à pratiquer ce que j’aime 🙂

 

Conclusion :

 

Vous savez désormais ce qu’il en est sur la suite de mes projets. Evidemment le blog restera toujours actif, et recevra toujours des témoignages ou des articles invités. Bonne journée à toi, lecteur qui lit ces lignes 🙂

 

 

 

Laisser un commentaire