Click to listen highlighted text!

J’ai retrouvé mes parents biologiques, dans un rêve

parents biologiques
Photo par Gerben van Heijningen

 

Et oui, le début du titre interpelle, mais c’était un rêve. Je vais donc tâcher d’en faire la meilleure interprétation. Une interprétation « sauvage », comme les professionnels aiment le dire (ironique). Sachant que je l’écris le lendemain hélas… et non sur le moment, comme ça devrait être fait pour avoir les souvenirs les plus neufs !

 

Rencontre dans le désert :

 

C’est donc dans le désert que je marche vers mes parents adoptifs. Ils semblent vraiment émues et veulent me dire quelque chose : “Jocelyn, on a retrouvé tes parents biologique” me dit m’a mère “Ils t’attendent là”. En effet, il y a une entrée dans le sol, un escalier qui va vers les profondeurs (ni trop large, ni trop étroit), et je vois mes parents biologiques juste à coté. Ils sont habillés avec des vêtements colorés (majoritairement verts). Leurs tenues donnent l’impression d’être des déguisements. Comme si ils étaient des grands représentants d’une tribu lointaine (aux influences égyptiennes, et c’est surement le désert qui fait ça). Ma mère de naissance est habillée d’une grande robe verte foncée, en tissu fin, avec quelques bijoux en or (collier, bagues, couronnes ?). Mon père de naissance était lui-même habillé pareil mais dans un style plus masculin évidement…

Ils m’invitent à les suivre, à descendre les escaliers. Je laisse alors mes parents adoptifs en haut. Je suis à leur (des parents biologiques) gauche, mon père est devant, ma mère un peu derrière moi (en diagonale). “Nous t’attendions” dit ma mère, puis mon père prend la suite de la phrase. Puis ma mère reprend sa phrase (je ne m’en souviens plus, bien que ce soit important vu que c’est l’inconscient qui s’exprime). L’un reprend la phrase de l’autre à tour de rôle. Je ne parlais pas, je les écoutais, un peu fasciné (voire totalement). Ils me parlaient comme si ils récitaient des paroles sacrées, une sorte de prière bienveillante mais qui allait me former à quelque chose…

Je sentais qu’au bout des escaliers, une sorte de mission m’attendait, mais laquelle ? Je n’en sais rien…

Puis le rêve s’est arrêté.

 

Mon analyse :

 

Ce fut un rêve étonnant car c’est la première fois que le sujet des parents biologiques me vient en rêve. Surtout de manière idéalisée par les beaux vêtements verts et cet élégant mystère de ce qu’ils sont, d’où ils viennent…

 

  • Le désert : Endroit vide, comme si on faisait table rase et qu’on reprenait à zéro. Mes parents adoptifs me laissent aller vers un nouveau départ. Il est vrai que dans ma vie personnelle, je me consacre à l’action, à ce que je peux réaliser concrètement dans la réalité physique, avec les connaissances que j’accumule chaque jour. Ce changement se fait ressentir. Je deviens adulte, je quitte donc papa et maman (d’ailleurs ça va faire un bout de temps que je ne suis pas allé les voir).

 

  • L’escalier : C’est surement ce qui fait le plus échos. L’escalier qui va dans les profondeurs… Mes changements et questionnements personnels montrent que je creuse mes recherches. De plus, les profondeurs sont souvent synonyme de l’inconscient. Est-ce un signal pour me montrer que je me dirige vers lui de plus en plus ?

 

  • Mes parents biologiques : Idéalisés, rien d’étonnant. Quand on ne connait pas ses parents biologiques, on préfère les mystifier plutôt que de les imaginer comme des simples humains. C’est d’ailleurs totalement ce qu’ils sont dans ce rêve : Mystiques, venant de loin et surtout différents, comme je me suis senti durant de longues années. La couleur verte de leurs vêtements interpelle. Le vert est connue pour être la couleur de l’espoir. Peut-être que j’espère quelque chose de cette rencontre.

 

  • Les paroles de mes parents (biologiques) : Cette sorte de prière adressée à moi, me confirmait que j’étais enfin prêt pour une mission. Un peu comme si les choses changeaient dés aujourd’hui. Il y a quelque chose d’égoïque mais plus orienté vers le Soi fierté. Comme une sensation d’envie de passer à l’action tout en se sentant enfin prêt. Je sais pas si il y a un mot pour ça.

C’était mon rêve !

 

Conclusion :

 

J’ai du laisser plein d’éléments de coté ; Je ne suis évidement pas expert dans l’interprétation des rêves. Néanmoins, durant ma licence, j’ai pu découvrir ce que S. Freud a pu faire comme théories là-dessus. Certaines semblent logiques, même si elles sont encore contestées aujourd’hui, et d’autres laissent perplexes. « Le rêve est la voie royale vers l’inconscient » disait-il, moi je dis qu’il est une facette de nous-même et qu’il est toujours bon d’élargir sa connaissance de soi.

 

Réagissez dans les commentaires : Avez-vous rêvé de vos parents biologiques sans même les avoir vu vous aussi ? Ou avez-vous fait d’autres rêves liés à votre adoption ?

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Click to listen highlighted text!