Click to listen highlighted text!

J’apprends ma langue natale (en ligne)

adopté langue natale d'origine
Certificat Babbel délivré à la fin de chaque module.

Et oui, j’ai mon premier niveau selon ce pdf téléchargé ! Ça me fait sourire. Il m’en reste une dizaine encore… Ayant appris l’espagnol au collège puis au lycée, je voyais le portugais étant comme une langue assez proche. Mais c’est un peu différent.

J’apprends ma langue natale

 

Les langues du sud :

 

J’ai toujours aimé apprendre l’espagnol. L’italien lui m’a intrigué, je pense que j’aurai aimé aussi. J’aimais les langues. A mon collège et à mon lycée, on ne proposait pas, hélas, le portugais. Je pense toujours que la LV2 devrait être une langue au choix et non seulement l’espagnol ou l’allemand qui nous sont imposés.

 

J’ai sauté le pas, en ligne :

 

Je suis donc allé sur un site qui m’avait plu. J’avais déjà eu le droit à une séance d’essai gratuite sur Babbel. J’ai trouvé le fonctionnement très simple. C’est vrai que je fais la pub d’une plat-de-forme déjà bien assez développée mais je n’y peux rien elle s’est présentée à moi par défaut. J’ai essayé, j’ai aimé ! C’était quelques mois avant que je m’intéresse à l’adoption. Je me suis dis que ce serait sur ce site là que, “un jour”, j’approfondirai ma pratique de l’anglais et que j’apprendrai ma langue natale, le portugais !

J’ai pris un abonnement (aux alentours de 6€/mois) pour le portugais dés le moment où j’ai su que j’irai au Brésil pour l’été 2017.

 

Pourquoi apprendre le portugais ?

Photo par Nicolas Vollmer
Photo par Nicolas Vollmer

La question pourrait paraître bête… Mais là-bas, au Brésil, ils ne sont pas très fort avec l’anglais. Sachant que je n’ai que des réflexes d’espagnol, j’aurai du mal à m’en sortir si je veux communiquer avec des personnes pouvant m’aider dans mes démarches vis à vis de l’adoption. De plus, j’ai envie de communiquer avec les gens de la localité. Pouvoir aller dans un bar et commander quelque chose, parler avec un marchand, ou faire un volley avec des inconnus sur la plage (même si les sports collectifs ne sont pas ma tasse de thé)… Ce serait une satisfaction. Comme si j’étais chez moi au final !

C’est ainsi que tous les jours depuis 2 mois maintenant, je me programme une demi-heure de portugais. Avant ou après le boulot, peu importe, je la fais. C’est en tenant ce rythme que les mots rentrent peu à peu et deviennent naturels à exprimer pour nous. Même si, rien ne vaut l’immersion dans le pays, c’est vrai.

 

Conclusion :

 

Si vous avez l’occasion d’apprendre votre langue natale, apprenez-la… Ça fait parti de vous, de vos origines. En plus, c’est plutôt agréable de savoir que si on est plongé un jour dans notre pays d’origine, on saura se débrouiller comme dans notre pays “adoptif” sauf que là ce sera le natal. Un dépaysement à vivre et à découvrir. Ce genre d’initiative fait du bien à l’estime de Soi et rapproche du Soi fierté. L’idée me plaît vraiment dans le fond.

 

Dites-moi en commentaires vos réactions : Quelle est votre langue natale ? Vous vous y êtes mis aussi ?

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
Click to listen highlighted text!